Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 15:58


Autant vous l'avouer d'emblée, je ne suis pas lecteur d'ouvrages d'anticipation ou de science fiction, par manque d'imagination sans doute ou par incapacité à concevoir ce que je ne connais pas. Le sujet traité par François Martini, « Le temps » n'avait a priori que peu de chance de me captiver. Mais l'a priori s'est rapidement révélé bien trompeur. François Martini a réussi le tour de force de me tenir en haleine, de me faire partager le voyage angoissant de son héros, Philippe Vavin, qui brutalement se retrouve ballotté dans les arcanes du temps. Philippe est d'abord totalement déboussolé, incapable de maîtriser cette dimension qui lui échappe, de se tirer du piège temporel qui s'est refermé sur lui. Philippe va ainsi « vivre » et assister concomitamment, impuissant, son propre enterrement dans une scène poignante : « Il sentit son corps mort pleurer ses dernières larmes. Alors il se sentit mort, vraiment mort, et se tenait immobile au milieu de l'allée, atteint d'un immense désespoir que rien n'aurait pu guérir ». Au cours de ce périple temporel, Philippe arpentera Paris à travers les époques, du plus lointain passé au futur le plus ébouriffant en n'ayant de cesse de retrouver Hélène, la femme qu'il aime et qui seule semble capable de l'arrimer à nouveau au présent.

Parviendra-t-il à ses fins sans parvenir à sa fin ?
Réussira-t-il à sortir indemne de cette course haletante et échevelée ?
Lisez donc ce très beau roman
de François Martini servi par une écriture précise... comme un plan d'architecte. Du bel ouvrage.
Bravo.
Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Mes lectures
commenter cet article
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 16:53

L'autre matin j'ai manqué mon train. Rien que de très banal et, au demeurant, fort peu intéressant. Ce qui l'est plus, c'est la raison pour laquelle j'ai manqué ce train. Pour rejoindre la gare, notre voiture doit emprunter une rue assez étroite à sens unique.  Dans cette rue, se trouve une agence bancaire. Ce matin-là donc, un transporteur de fonds s'arrêta devant l'agence bancaire, warning allumés. Nous nous attendions logiquement à voir descendre deux cow-boys, un avec les billets, l'autre prêt à dégainer son flingue. Mais non. Après quelques minutes d'attente, un seul d'entre eux est sorti de la boite de conserve roulante pour aller consulter les horaires d'ouverture affichés sur la porte de l'agence. Manifestement, attendu qu'il faisait encore nuit et que l'agence était plongée dans l'obscurité la plus totale, il n'était pas difficile de deviner que l'agence n'était pas encore ouverte. Pour autant, le blindé léger est resté immobile au milieu de la rue pendant plusieurs minutes encore, créant ainsi un magnifique embouteillage. L'engin a fini par repartir, sans avoir accompli sa mission.

Cet épisode navrant m'a inspiré une réflexion qui l'est tout autant : les sociétés de transport de fonds feraient mieux de remplacer leurs cons aveugles par des cons voyeurs !

Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 15:23

Avisant ma mine contrite un collègue me demande :

- Que se passe-t-il Eric ? Tu as l'air bien maussade.

Ne pouvant dissimuler cette évidence je lui réponds :

- Oui, je suis comme le temps, chaque jour un peu pluvieux.

Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 18:01

Un bon soldat est un soldat mort. C'est pour ça que l'armée est dirigée par des incapables.

Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 13:18

A l'opposé des femmes belles, les femmes laides attendent l'avenir avec espoir : elles savent que la beauté se flétrit, tout comme la laideur.

Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 11:47

Un collègue m'a suggéré : " Il faudrait que nous cessions nos sessions de cessation de cession de sessions. "

Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 16:54
Un pétomane en pleine action ne parle jamais. Normal : qui ne dit mot qu'on sent.
Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 12:26

L'homme est un loup pour l'homme et un agneau pour la femme.

Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 14:26


Manier l'humour dans un roman n'est jamais une chose aisée, chacun des lecteurs potentiels pouvant afficher une propension à s'activer les zygomatiques diamétralement opposée en fonction du sujet. 

C'est pourtant dans ce registre que Vanessa Mattin a décidé de s'exprimer dans son second roman « Télé-vénalité ». Vanessa nous comte les aventures de Christine Poirier, une quadragénaire à l'énergie débordante qui décide de monter une agence de coaching. Là, elle aide ses contemporains à vaincre leurs peurs et leurs faiblesses, comme cette veuve sexagénaire incapable de dire non, ou bien cette femme complexée par son apparence physique... Christine Poirier se taille vite une jolie réputation de coach, tant et si bien qu'une chaîne de télévision câblée lui propose d'animer une émission dans laquelle elle exercera ses talents de coach. Christine Poirier est une femme de conviction, et sa rencontre avec l'univers des médias, où la vénération du Dieu Audimat prend le pas sur n'importe quelle autre considération, ne se fera pas sans heurt. Comment l'héroïne gérera-t-elle ces situations conflictuelles, que fera-t-elle de sa nouvelle notoriété ?

Vanessa déroule les situations avec beaucoup de rythme et, à l'image de Christine Poirier, elle manie l'humour et l'auto dérision pour traiter ce sujet contemporain. Christine Poirier parviendra-t-elle à garder le cap, à continuer d'avancer sans renier ses convictions ? C'est ce que je vous propose de découvrir en lisant « Télé-vénalité », un roman plein de verve et de fraîcheur.






Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Mes lectures
commenter cet article
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 17:36
Chassez le naturel il revient au galop : c'est pour ça que le cheval est souvent le meilleur ami de l'homme et parfois son meilleur ennemi.
Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Eric Van Hamme
  • Le blog d'Eric Van Hamme
  • : Partager ma passion pour l'écriture sous toutes ses formes. Vous faire connaître quelques coups de cœur de lecture. Confronter nos points de vue, tout simplement.
  • Contact

Recherche