Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 10:18

Vous étiez jeunes et beaux

Comme le sont les amants

Transcendés d’être à l’autre

Vous alliez vous marier.

Les médecins avaient dit

Cet amour impossible

Et la science prédit

Votre union  dangereuse.

Qu’importe les sentiments

Le bonheur indicible

Leur sentence sans appel :

Vous n’auriez pas d’enfant.

Vous ne pûtes renoncer

Et  livreriez bataille

Pour gagner le combat

Et déjouer les avis.

Vous iriez contre tous

Unissant corps et âmes

Pour faire jaillir la vie

Du fonds de vos entrailles.

 

Il naquit à l’automne

Quelques jours avant terme

Admirable symbole

De la foi triomphante.

Ses traits étaient si fins

Qu’on eut dit une esquisse

Dessinée au fusain

D’un génial portraitiste.

On préleva son sang

Selon le protocole

Dicté par une science

Dénuée d’humanité.

Devant les résultats

Les médecins fustigèrent

Votre grave inconscience

Face aux rhésus hostiles.

En quelques jours à peine

Le scénario prévu

Se révéla exact

Et il tomba malade.

Dans son corps si gracile

Une bataille faisait rage

Où les hordes de globules

S’affrontaient sans répit.

Dans ses yeux innocents

On lisait la détresse

Et les larmes incrédules

Face aux douleurs subies.

 

La plus noble des causes

N’eut aucune incidence :

Par une nuit de janvier

Son étoile disparut. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Eric Van Hamme
  • Le blog d'Eric Van Hamme
  • : Partager ma passion pour l'écriture sous toutes ses formes. Vous faire connaître quelques coups de cœur de lecture. Confronter nos points de vue, tout simplement.
  • Contact

Recherche