Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 20:34

Tu avais prétendu m’aimer

Jusqu’à la fin des temps.

Qu’importe la vie, la mort,

Toujours serait ce sentiment.

Tu m’avais convaincu

Comme on convainc un innocent

Que même sa propre perte

Est le plus bel aboutissement.

J’ai souscrit sans réserves

Aux plus folles chimères,

Aux promesses insolentes.

J’ai promis sur l’autel

Exposé mon cœur pur

Et mes fous sentiments.

J’ai crié aux étoiles

Aux rivières, aux passants

Qu’il était merveilleux

D’avoir été choisi par toi ;

Mais tes baisers amers

Etaient ceux d’un serpent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article

commentaires

SAM ELEON 13/02/2012 21:55


Un poème très puissant qui décrit parfaitement ce que peut être une désillusion amoureuse. J'aime beaucoup le " tu m'avais convaincu comme on convainc un innocent " ainsi que les " promesses
insolentes " et le " j'ai crié aux étoiles... " Bises

Présentation

  • : Le blog d'Eric Van Hamme
  • Le blog d'Eric Van Hamme
  • : Partager ma passion pour l'écriture sous toutes ses formes. Vous faire connaître quelques coups de cœur de lecture. Confronter nos points de vue, tout simplement.
  • Contact

Recherche