Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 16:59

Je ne suis que rancune et profond désespoir

Transpirant d’amertume et de ressentiment

Je cherche des coupables sous mes coups de boutoir

Quand je suis responsable de mes renoncements.

 

Si j’invoque l’injustice comme argument ultime

C’est par pure lâcheté et me voiler la face

En écrivant ces lignes je me pose en victime

Évitant le reflet que me renvoie la glace.

 

Il faut être lucide affronter l’évidence

Arrêter de mentir en condamnant d’avance

Ruer dans les brancards comme un fier percheron

Quand on est une mule avançant au bâton.

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 18:58

Je ne suis que rancune et profond désespoir

Transpirant d’amertume et de ressentiment.

Je cherche des coupables où il n’y en a pas

Quand le seul responsable ne peut être que moi.

 

Si j’invoque l’injustice comme argument ultime

C’est par pure lâcheté et me voiler la face.

L’écriture de ces lignes en est l’illustration

Cette plume ne renferme aucune trace de talent.

 

Il faut être lucide affronter l’évidence

À quoi bon se mentir et vouloir faire semblant

Ruer dans les brancards comme un fier percheron

Lorsqu’on est une mule avançant au bâton.

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 10:45

Ton cœur n’est que douleur

Le présent assassin

Un espoir qui te leurre

Exécute ses desseins.

 

Tu t’accroches à l’idée

Que tout pourrait changer

Qu’il pourrait décider

De ne rien exiger.

 

Ta volonté se cogne

À ses envies d’ailleurs

Tu pleures et te renfrognes

 

En le croyant meilleur.

Tous les hommes sont volages

Sans parole ni courage. 

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 19:56

La vie s’écoule comme un combat

À l’issue sombre et fatidique

Où pour survivre encore un peu

Il faut lutter à chaque instant.

 

Face à l’extrême adversité

Les faibles refusent d’en découdre

Fuyant sans cesse à l’horizon

Pour tutoyer la fin du monde.

 

Qu’importent alors les arguments

Que les courageux leur opposent

Ils se précipitent pour plonger

 

Dans les essarts de leur destin.

La mort souriante et ravie

Les accueille en ouvrant ses bras.

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 07:07

Quand les jours étaient nuits

Les sentiments ingrats

Quand je comptais les nombres

Et chacun de mes pas

 

Quand les vents étaient larmes

Les yeux une brûlure

Quand je faisais les comptes

De tous les aléas

 

Quand j’attendais le glaive

Et son fil assassin

Quand mon cœur était noir

 

L’horizon chancelant

Je n’aurais jamais cru

Que je serais à toi.  

 

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 18:40

La société produit

Des montagnes de richesses

Sur le sommet desquelles

Quelques-uns règnent en maîtres.

 

Depuis leur promontoire

Ils tutoient même le ciel

En pharaons avides

Imposant leurs desseins.

 

Se croyant intouchables

Ils ne sont que mépris

Pour ceux qui les engraissent.

 

Quand le vent grondera

Les statues tomberont

Depuis leur piédestal.

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 20:51

Arabesques aériennes

Voiles noires et ciel blanc

Vous dansez deux par deux

Dans un ballet gracile.

 

Le parfait synchronisme

De la chorégraphie

Comme un reflet visible

De vos âmes embrassées.

 

Tant qu’il y aura du vent

Et des parfums saphir

Vos cœurs danseront, fiers,

Sur vos ailes émouvantes.

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 09:24

Dans l’azur de tes yeux se dessinent

Les flammes d’une volonté farouche

Autodafé qui assassine

Les certitudes qui nous touchent.

 

Sous la bannière du cognitif

Tu combats les idées reçues

Le déjà-joué et les poncifs

Les routes sombres et sans issue.

 

Lorsque parfois tu désespères

Que tes efforts te semblent vains

Tu sais compter sur mère et père 

 

Pour faire basculer ton destin.

Un jour viendra ma tendre enfant

Où tu sonneras l’olifant.

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 12:54

Un menuisier au placard, vif et bien bâti, porte plinthe au parquet contre un valet de vingt piges pour passe gauche et placage à la gorge de profil.

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 06:49

L'humanité a perdu son vaisseau amiral.

http://referentiel.nouvelobs.com/file/5583290-la-sante-de-nelson-mandela-s-ameliore-selon-la-presidence.jpg

 

Essayons de profiter des vents qu'il a insufflés pour atteindre les rivages de la sagesse et de la tolérance.

 

Merci Nelson, tu vas tant nous manquer !

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Eric Van Hamme
  • Le blog d'Eric Van Hamme
  • : Partager ma passion pour l'écriture sous toutes ses formes. Vous faire connaître quelques coups de cœur de lecture. Confronter nos points de vue, tout simplement.
  • Contact

Recherche