Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 09:13

Bonsoir,

Je vous propose une interview de Vanessa Mattin, jeune auteure dont le talent n’a d’égal que l’humour. Nous nous sommes livrés au jeu des interviews croisées. Vous trouverez donc sur son blog (cf. mes sites /blogs amis) celle qu’elle m'a fait avouer.

Bonne lecture.


 


-         Qui est Vanessa Mattin ?

Je me le demande parfois ! Une personne à la fois toute simple et pleine de contradictions. Je me sens équilibrée et rassurée par la vie tranquille que j'ai choisie auprès de ma famille mais je bouillonne souvent de partir à l'aventure, de déménager tous les 3 mois, de me mettre "en danger"... Comme la raison l'emporte, je me réfugie dans la sécurité du quotidien et je me contente d'écrire tous les excès qui hantent mon esprit !

-         Quand et comment êtes-vous entrée en écriture ?

En 2002, grâce aux multiples coups de pieds aux fesses de mon meilleur ami qui m'a aidée à croire en mon potentiel. J'ai commencé à écrire des petits contes qu'il illustrait, puis je me suis lancée dans le roman un peu plus tard lorsque la confiance s'est installée.

-         Quels sont vos moteurs pour écrire ?

C'est un besoin, une soupape de sécurité. La plupart du temps, j'aime tourner en dérision tous les travers de la société. Je n'écris pas dans la douleur, j'écris dans le rire et la légèreté.

-         Votre premier roman était autobiographique, le second était une fiction. Dans lequel de ces genres vous sentez-vous le plus à votre aise ?

Je pense que le "roman-comédie" est le genre qui me convient le mieux.

-         Vous travaillez dans un grand groupe industriel. Votre profession a-t-elle une influence sur votre écriture ? Si oui, dans quelle mesure ?

Aucune influence heureusement, sinon mes romans seraient tristes à mourir ! En revanche, l'écriture m'a permis de me voir offrir une rubrique mensuelle au sein du journal interne de mon entreprise !

-         Quelle lectrice êtes-vous ?

Assez éclectique. Je peux aussi bien me laisser distraire par un bon polar que par une autobiographie. J'attends surtout d'être surprise par ce que je lis, j'aime découvrir un style marqué, une histoire imprévisible... Mais je suis de plus en plus difficile à satisfaire et je conclus souvent mes lectures en me demandant comment tel auteur a pu séduire Gallimard et consorts...

-         Vous êtes éditée à compte d’auteur. Quel bilan tirez-vous de ce mode d’édition ?

Je suis consciente de n'avoir pas d'autre choix que celui-ci, n'ayant ni nom, ni piston, et probablement pas "la plume assez séduisante" ! Financièrement, je ne peux pas me plaindre puisque je n'ai pas perdu d'argent dans l'aventure. Humainement, j'ai beaucoup regretté de devoir passer du stade de romancière à celui de commerciale lorsqu'il a fallu accompagner le roman auprès du public. Etant une grande timide, toutes les démarches consistant à promouvoir un livre sont très difficiles pour moi.

-         Quels sont vos projets d’écriture ?

Un troisième roman est en cours d'écriture, une sorte de comédie policière. Un conte "écolo" est en cours d'illustration par mon fidèle ami Rodolphe, l'auteur de toutes mes couvertures. J'écris également des nouvelles selon l'inspiration du moment ainsi que quelques textes de chansons.

 

link

Repost 0
Published by VAN HAMME
commenter cet article
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 08:05

Mes biens chères soeurs,
prions le seigneur. Seigneur, fais que nous demeurions vierges, que nous ne déchirions pas le voile de notre candeur, que nous demeurions inviolées, que nous te réservions l’accès à l’intimité de notre coeur et de notre âme.

Hymen !

 

Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 22:10
L'homme est à la démesure de toutes choses.
Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 11:37

Au réveil ce matin,

J’ai trouvé le drap froid

Au réveil ce matin,

Tu n’es pas près de moi.

 

Ton départ trop soudain

A le goût de l’absence

Ton départ trop soudain

Et plus rien ne fait sens.

 

Mon cœur si prompt se glace

Dans le vent de l’émoi

Au reflet de la glace

 

Vit un autre que moi.

Ce matin j’ai compris

Ton sinistre mépris.

Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 08:32

Réfléchir avant d’agir empêche souvent d’agir quand on y réfléchit.

Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 08:30

L’obligation de moyens prépare l’absence de résultats.

Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 11:29

Il n’y a que le premier pas qui coûte. C’est pour ça que je suis directement passé au second.

Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 11:46

Ne rien faire est le meilleur moyen de tout regretter.

Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 10:31

Mon patron a décidé de me faire chier. C’est pour ça que je passe la majeure partie de mon temps aux chiottes, histoire qu'il me paye pour l’emmerder. 

Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 08:03

Faire l’amour en cas de crise de couple c’est comme prendre de l’aspirine en cas de fièvre : cela ne vous donne que quelques heures de répit sans rien résoudre du problème.

Repost 0
Published by VAN HAMME - dans Ce que j'écris.
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Eric Van Hamme
  • Le blog d'Eric Van Hamme
  • : Partager ma passion pour l'écriture sous toutes ses formes. Vous faire connaître quelques coups de cœur de lecture. Confronter nos points de vue, tout simplement.
  • Contact

Recherche