Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 21:12

Depuis surement le premier jour

Que la mort apeura

De sa noire perspective

Elle naquit à l’esprit.

 

Et l’esprit s’inspirant

De ce qu’il observait

Arriva à l’idée

Qu’une source elle serait.

 

Et cette source

Comme nulle autre

Prodiguerait la vie

En geysers salvateurs.

 

Et quand l’homme créa dieu

Il bâtit la légende

D’une vie éternelle :

De jouvence elle serait. 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 15:20

Aujourd’hui, précisément, ce blog a un lustre. L’heure de procéder à un recensement. Mais au fait, quel recensement ?

Ben celui des visiteurs, évidement.

Remarquez, pour le coup, cela ne va pas prendre des lustres…. Ça y est !

Comment ça, c’est peu. Peu, ça ne veut rien dire, c’est purement subjectif. Mon opinion, c’est que tant que j’arrive à compter sur mes doigts (de la main uniquement, à cause des désagréments olfactifs) ben… ah oui, c’est vrai, ça ne fait pas beaucoup. La règle est simple : soit le compte tient sur mes doigts, soit ça fait beaucoup. Résultat, ça tient sur mes doigts.

A bien y réfléchir, ce n’est pas étonnant. Tout au long de ce lustre, personne n’aura pu ici trouver la lumière… un espace sans lustre qui, pour tout dire, manque sincèrement de lustre (non, non, je ne me répète pas).

Alors merci à vous qui faîtes partie des 10 visiteurs qui, en moyenne chaque jour, se sont donnés la peine, oui, la peine, de s’aventurer. L’aventure, justement, va-t-elle se poursuivre ? Y aura-t-il un article 586 ? Bonne question.

En attendant, je vais savourer ces noces de bois, qui pourraient bien s’achever dans un immense brasier.

Merci.

 

 

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 20:34

Je voudrais revenir

Deux minutes en arrière

Bousculer les aiguilles

Des horloges apeurées.

Je voudrais attraper

Le passé à l’envers

Remonter à la source

Où je m’étais perdu.

Je voudrais retrouver

Le bonheur échappé

Ton sourire aérien

Et ton corps innocent

Je voudrais t’éblouir

Comme au premier printemps.

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 16:41

Aujourd’hui, 18 mai, nous fêtons les… er... erreur, nous fêtons les « Claudia » aux vertus cardinales et les « Corinne » aux câlines poitrines mutines…

Bon, pas très inspiré tout ça… quelques rimes désastreuses peut-être ? Vous voilà prévenus… Prenez la poudre d’escampette… Allez, oust, du balai, plus vite que ça ! Gare à vous, je vais enfiler mon costume de barde et alors là, la voix d’Assurancetourix vous semblera le plus doux des nectars… Attention… 5; 4; 3; 2; 1;... Trop tard !

 

J’aurais voulu être un poète

Mon nom gravé au panthéon

Mais me voilà sur la sellette

Rimailleur terne et avorton.

 

Mes rimes ne sont jamais bien riches

Mais causent pourtant l’indigestion

Je suis féru de l’hémistiche

Abusant des répétitions.

 

J’ai beau chercher au fond de moi

Pour partager mes sentiments

Il n’y a pas le moindre émoi

 

Je le ressens confusément.

Et si je ne compte plus les strophes

Mes sonnets sont des catastrophes.

 

Et toc !

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:58

Que reste-t-il de ma candeur

Du temps où j’étais un enfant ?

Que reste-t-il de ma blondeur

Des épis tendres et chatoyants ?

 

Que reste-t-il de l’insouciance

Du temps où je voyais en grand ?

Que reste-t-il de la confiance

Du futur beau comme un roman ?

 

Que reste-t-il de l’indolence

Des printemps verts, des étés lents ?

Que reste-t-il de mes silences

 

Quand je croyais avoir le temps ?

La fuite soudaine de l’existence

M’emporte dans les bras du néant.   

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 11:41

Je sens poindre le jour

Où le jour ne point pas

Où mon cœur supplicié

N’est que peine et tourments.

 

Je sens battre la nuit

Où la nuit devient loi

Où mon âme outragée

Restera sans défenses.

 

Je sens naître la mort

Où la vie se disloque

Où mon corps en bouillie

 

N’est que pleurs et souffrances.

J’en appelle à la mort

Pour partir au-delà.

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 20:49

Pour celles et ceux qui n'auraient pas encore succombé au bombardement médiatique... Comment ça, vous ne me connaissez pas ? Tant mieux pour vous, partez vite tant que c'est encore possible, à ce stade vous pouvez encore plaider l'erreur... Vous cherchiez Jean (bien) ou Jean-Claude (pas bien, non vraiment pas bien du tout)... 

Challenge : si cette vidéo dépasse les 100 vues alors je mettrai en ligne la suite de l'interview (vous voyez que le risque est minime et je promets de ne pas cliquer moi-même sur le lien).

 

Allez, je vous libère (pour cette fois). 

 

link

 
 

Figurez-vous que vous venez d'éviter une nouvelle version du premier chapitre de "la croisée des chemins" un des romans les plus nuls de l'année 2007 (nominé pour le "prix Belon" -notez la finesse de l'anagramme- de l'huitre littéraire), une sorte de logorrhée stérile avec 234 fautes d'orthographe. Remarquez, je vais peut-être lancer un jeu concours là-dessus... A suivre.
Cette fois, promis, vous pouvez aller fumer ou bien vous adonner à toute autre activité recommandée par la sécurité asociale.  
Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Les médias en parlent
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 08:35

J’ai croisé un enfant

Qui avait mon visage

Comme celui des albums

Aux photos noir et blanc

Leur parfum d’insouciance

Et d’infiniment grand.

J’ai croisé un vieillard

Au visage familier

Un sourire édenté

Et son air complaisant

En lui j'ai reconnu

Une photo du futur

Conjuguée au présent.

La panique m’a saisi :

Je me suis retourné

Le trottoir était vide

Plus de trace de l’enfant.

Mais de l’autre côté

Le vieil homme m’attendait

Le regard désolé

Dans le jour déclinant.

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 10:52

La mort tourne en silence

Juste au-dessus de moi

Elle observe, patiente

La douleur qui me broie.

 

Peu importent mes larmes

Et mes cris d’épouvante

Elle tournoie lentement

Se rapprochant de moi.

 

Je sens battre ses ailes

Comme un souffle polaire

Engourdissant mon âme.


De son bec acéré

Elle transperce mon cœur

Puis m’emporte au-delà.

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 19:06

Ceci aurait pu être

La cagnotte du loto

Et on aurait trinqué

Pour fêter la fortune.

Mais il s’agit de votes

Dans les urnes brûlantes

Où la flamme tricolore

Voudrait tout ravager.

Mais n’oublions jamais

Qu’un certain chancelier

Accéda au pouvoir

Par la sanction des urnes

Qu’il garda à dessein

Pour entasser les cendres

De millions d’innocents

Qui n’avaient d’autre tort

Que d’être « différents ».

Vous qui ici en France

Avez la mémoire courte

N’oubliez pas cela :

C’est en votant la haine

Qu’on tue l’humanité.

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Eric Van Hamme
  • Le blog d'Eric Van Hamme
  • : Partager ma passion pour l'écriture sous toutes ses formes. Vous faire connaître quelques coups de cœur de lecture. Confronter nos points de vue, tout simplement.
  • Contact

Recherche