Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 18:54

Ceci est la première partie d'un "plaidoyer". La suite viendra si le sujet vous intéresse...

 

Un homme a décidé
Selon sa conviction
Que l'homme ne tuerait point
Un seul de son espèce.

Il y croyait si fort
Qu'il en fit une loi
Ayant sauvé la tête
D'un assassin d'enfant.

Le crime était odieux
Et le tueur si cynique
Que face aux caméras
Il réclama la mort
Pour les infanticides.

Or cet homme-là savait
Toute l'horreur de son acte
L'innocent de huit ans
Etranglé de ses mains
Alors qu'il essayait
D'obtenir une rançon.

A l'heure du verdict
On appela la troupe
Pour contenir la foule
Qui ne comprenait pas
Qu'on puisse sauver un monstre.

L'avocat Quintilien
Crut même avoir raison
Quand devant les jurés
L'assassin déclara
«Vous ne le regretterez pas!»

.../...

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 18:30

J'ai soufflé sur ton corps
Tel un Mistral fougueux
Pour attiser les braises
De ton cratère ardent

 

Je voudrais que tes flammes
De leurs lèvres brûlantes
Me répondent en léchant
L'objet de ton désir

 

Ainsi sur le bûcher
De nos sens en fusion
Nos essences plurielles

 

Se fondraient l'une en l'autre
Comme au coeur d'un volcan
Explosant dans la nuit.

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 11:25

J’ai vécu mes amours

En spectateur passif

Attendant qu’au détour

Une femme me choisisse.

 

J’ai patienté longtemps

Avant qu’une sirène

Dans les flots éclatants

Jaillisse comme une reine.

 

J’ai découvert l’écume

Sur ses lèvres salées

Eprouvé l’amertume

 

Quand elle s’est envolée.

Je suis demeuré seul

L’amour dans un linceul.

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 23:08

Toi

Ton regard est celui

D’un ange tombé du ciel

Où le ciel bleu azur

Comme une vague me transporte.

 

Ton sourire est celui

D’un auguste bienveillant

Où le blanc minéral

Comme un flambeau me guide.

 

Ton parfum est celui

De la rose d’Aphrodite

Où le pourpre profond

 

Comme un alcool m’enivre.

Et ton corps est celui 

Où s’impriment mes fantasmes.  

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 21:41

Le ciel est bleu

Comme un cobalt

Versé dans un

Courant  arctique

 

La mer frissonne

De plage en grève

Son écume grise

D’un pur argent

 

Nos cœurs jaillissent

Dans le ressac

Où le soleil

 

Parfois se mire

Le sable d’or 

Luminescent

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 17:16

À l’heure où les enfants

Font encore de beaux rêves

Au secret de leur lit

Lorsque les travailleurs

Aux visages embrumés

Partent pour leur bureau

Quand les nuits sont trop courtes

Bien qu’elles durent plus que tout

 Par un froid carcéral

Tu arpentes les allées

Dans un train de banlieue

Perdu dans tes guenilles.

Les adultes qui t’envoient

Pour quémander l’aumône

Du haut de tes sept ans

Savent bien que tes yeux

Tes joues creuses et blafardes

Sont leur meilleur atout.

Qu’on te donne un euro

Ou bien dix ou même cent

Tu seras de retour

Dès le matin suivant

Pour récolter les fruits

Qu’ils mangeront pour toi.

 

 

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 09:33

Souvent tes joues ployaient

Sous un lourd maquillage

Te faisant ressembler

À une poupée russe.

 

Mais derrière les couleurs

Savamment mises en scène

Pour fixer les regards

Çà et là affleuraient

Quelques ombres suspectes

Comme autant de récifs.

Tous les hommes n’y voyaient

Qu’un excès de couleurs

Soupçon d’un mauvais genre

Que tes lèvres charnues

Ne faisaient qu’étayer.

 

Moi qui souvent arbore

Au plus noir de l’hiver

Des lunettes de soleil

Je partage le secret

Qui te cause tant de honte :

 

La violence d’un bourreau 

Saccageant notre vie.

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 10:18

Vous étiez jeunes et beaux

Comme le sont les amants

Transcendés d’être à l’autre

Vous alliez vous marier.

Les médecins avaient dit

Cet amour impossible

Et la science prédit

Votre union  dangereuse.

Qu’importe les sentiments

Le bonheur indicible

Leur sentence sans appel :

Vous n’auriez pas d’enfant.

Vous ne pûtes renoncer

Et  livreriez bataille

Pour gagner le combat

Et déjouer les avis.

Vous iriez contre tous

Unissant corps et âmes

Pour faire jaillir la vie

Du fonds de vos entrailles.

 

Il naquit à l’automne

Quelques jours avant terme

Admirable symbole

De la foi triomphante.

Ses traits étaient si fins

Qu’on eut dit une esquisse

Dessinée au fusain

D’un génial portraitiste.

On préleva son sang

Selon le protocole

Dicté par une science

Dénuée d’humanité.

Devant les résultats

Les médecins fustigèrent

Votre grave inconscience

Face aux rhésus hostiles.

En quelques jours à peine

Le scénario prévu

Se révéla exact

Et il tomba malade.

Dans son corps si gracile

Une bataille faisait rage

Où les hordes de globules

S’affrontaient sans répit.

Dans ses yeux innocents

On lisait la détresse

Et les larmes incrédules

Face aux douleurs subies.

 

La plus noble des causes

N’eut aucune incidence :

Par une nuit de janvier

Son étoile disparut. 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 11:38

Que le monde serait beau

Et la vie agréable

Si chacun d’entre nous

S’en sentait responsable,

 

Responsable de ses actes

Et de ses décisions

Puis de leurs conséquences

Immédiates ou futures.

 

Prenons soin du voisin

Avec toute l’attention

Que l’on s’accorderait

 

Pour son propre bien-être.

Cultivons l’humanisme

Et nos cœurs fleuriront. 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 10:43

L’histoire :

  Lorsque Pierre Engström apprend par son frère cadet le décès accidentel de leurs parents, il ne manifeste aucune émotion. Pire, il semble presque soulagé…

Dans le même temps, Pierre est confronté à une situation professionnelle préoccupante au sein de l’importante PME de produits de beauté et d’hygiène où il travaille. Là-bas, son intégrité et son honneur sont mis en cause par une lutte de pouvoir sans merci entre le père, fondateur de l’entreprise, et son fils qui lui a succédé.

Pendant ces quelques jours entre l’annonce du décès de ses parents et leurs obsèques, Pierre va devoir poser les bases de son avenir, alors même que remontent à la surface ses vieux démons, ceux d’un homme à l’enfance singulière…

Comment pourra-t-il gérer cette double épreuve ? Sera-t-il enfin capable de tirer un trait sur un passé qui a forgé l’homme et le père qu’il est devenu ?

 

Question :  Seriez-vous intéressé(e) par cette histoire ? Si oui cliquez sur C, si non cliquez sur D (pour les utilisateurs de FB). NB : le projet de courverture est visible sur le blog

Par avance merci de votre aimable participation. 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Eric Van Hamme
  • Le blog d'Eric Van Hamme
  • : Partager ma passion pour l'écriture sous toutes ses formes. Vous faire connaître quelques coups de cœur de lecture. Confronter nos points de vue, tout simplement.
  • Contact

Recherche