Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 13:45

« Elle est lasse, après tant d’épuisantes luxures.
Le parfum émané de ses membres meurtris
Est plein du souvenir des lentes meurtrissures.
La débauche a creusé ses yeux bleus assombris.

 

Et la fièvre des nuits avidement rêvées
Rend plus pâles encor ses pâles cheveux blonds.
Ses attitudes ont des langueurs énervées.
Mais voici que l’Amante aux cruels ongles longs

 

Soudain la ressaisit, et l’étreint, et l’embrasse
D’une ardeur si sauvage et si douce à la fois,
Que le beau corps brisé s’offre, en demandant grâce,
Dans un râle d’amour, de désirs et d’effrois.

 

Et le sanglot qui monte avec monotonie,
S’exaspérant enfin de trop de volupté,
Hurle comme l’on hurle aux moments d’agonie,
Sans espoir d’attendrir l’immense surdité.

 

Puis, l’atroce silence, et l’horreur qu’il apporte,
Le brusque étouffement de la plaintive voix,
Et sur le cou, pareil à quelque tige morte,
Blêmit la marque verte et sinistre des doigts. »

 

Renée Vivien, Cendres et Poussières, 1902

Un poème de cette immense poétesse que j'admire tant.

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Mes lectures
commenter cet article
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 07:42

Pour tenir les promesses que nous faisons aux autres, commençons par tenir celles que nous faisons à nous-mêmes.

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 07:20

À la terrasse de ce café

Où est fixé le rendez-vous

Des hommes sont beaux et bien coiffés

Alors que j’ai l’air d’un voyou.

 

Tant de printemps fardés en gris

Reclus au fond de ma prison

Mon cœur dépouillé et aigri

La solitude comme un poison.

 

Je te regarde à ton insu

T'effleurant par touches fugaces

Certain que tu seras déçue

 

Lorsque tu me verras en face.

Sauras-tu reconnaître en moi

Celui qui suscitait l’émoi ?

 

 

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 09:08

Vous vous pâmez devant les cimes enneigées ? Vous n’adorez rien plus que les bouffées d’air pur grisant votre cœur et votre esprit ?

Alors faîtes comme moi, allez en Savoie pour ajouter à ces plaisirs ceux de la table et du bien recevoir. Une seule adresse, celle du « chalet de Léa » ou Renaud et Annabelle vous accueilleront en amis, en toute simplicité (hiver comme été), avec chaleur et bonne humeur dans le village-station de Saint-François Longchamp.

Ceux qui ont fait de leur passion leur métier possèdent toujours ce supplément d’âme qui fait la différence.

N’hésitez pas, téléphonez en vous recommandant de moi : vous ne serez pas déçus.

Il suffit de cliquer là : www.les-airelles-hotel.com

 

 

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme
commenter cet article
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 06:47

Le blog qui "se lève tôt" et qui se "couche trop tard" s'octroie quelques jours de congés.

Si cela se trouve, allez savoir, vous serez peut-être définitivement débarrassés après votre démonstration d’héroïsme (quelques 700 articles et bientôt 7 ans de terreur sur la blogosphère)… Toutes choses ont une fin, y compris les pires.

Courage, fuyez !

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme
commenter cet article
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 06:42

Nous ne pouvons pas vivre ensemble

Mais souffrons d’être séparés

Loin de tes yeux mon cœur qui tremble

Et se lézarde pour s’effondrer.

 

Curieux destin à ce qu’il semble

Où l’amour est contrariété

Pour ceux qui bien trop se ressemblent

Comme des jumeaux en vérité.

 

Cette attirance qui nous repousse

Unique pôle d’un même aimant

Des étincelles qui éclaboussent

 

Les champs brûlants pour les amants.

Un jour qui sait viendra peut-être

Où notre flamme pourra renaître.

 

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 10:27

L’horizon sur ma peau

A tatoué son empreinte

Et creusé dans mon cœur

Des fossés de sang noir.

 

Quand l’obscur se fait jour

Dans la nuit de mon âme

Les morsures de l’angoisse

Me harcèlent en nuées.

 

Mon esprit et mon cœur

Abandonnent leur essence

Se consument en brasiers

 

De terreur et de glace.

L’horizon sera muet

Et ses traces envolées.

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 16:59

Je ne suis que rancune et profond désespoir

Transpirant d’amertume et de ressentiment

Je cherche des coupables sous mes coups de boutoir

Quand je suis responsable de mes renoncements.

 

Si j’invoque l’injustice comme argument ultime

C’est par pure lâcheté et me voiler la face

En écrivant ces lignes je me pose en victime

Évitant le reflet que me renvoie la glace.

 

Il faut être lucide affronter l’évidence

Arrêter de mentir en condamnant d’avance

Ruer dans les brancards comme un fier percheron

Quand on est une mule avançant au bâton.

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 18:58

Je ne suis que rancune et profond désespoir

Transpirant d’amertume et de ressentiment.

Je cherche des coupables où il n’y en a pas

Quand le seul responsable ne peut être que moi.

 

Si j’invoque l’injustice comme argument ultime

C’est par pure lâcheté et me voiler la face.

L’écriture de ces lignes en est l’illustration

Cette plume ne renferme aucune trace de talent.

 

Il faut être lucide affronter l’évidence

À quoi bon se mentir et vouloir faire semblant

Ruer dans les brancards comme un fier percheron

Lorsqu’on est une mule avançant au bâton.

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 10:45

Ton cœur n’est que douleur

Le présent assassin

Un espoir qui te leurre

Exécute ses desseins.

 

Tu t’accroches à l’idée

Que tout pourrait changer

Qu’il pourrait décider

De ne rien exiger.

 

Ta volonté se cogne

À ses envies d’ailleurs

Tu pleures et te renfrognes

 

En le croyant meilleur.

Tous les hommes sont volages

Sans parole ni courage. 

 

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Eric Van Hamme
  • Le blog d'Eric Van Hamme
  • : Partager ma passion pour l'écriture sous toutes ses formes. Vous faire connaître quelques coups de cœur de lecture. Confronter nos points de vue, tout simplement.
  • Contact

Recherche