Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 10:52

La mort tourne en silence

Juste au-dessus de moi

Elle observe, patiente

La douleur qui me broie.

 

Peu importent mes larmes

Et mes cris d’épouvante

Elle tournoie lentement

Se rapprochant de moi.

 

Je sens battre ses ailes

Comme un souffle polaire

Engourdissant mon âme.


De son bec acéré

Elle transperce mon cœur

Puis m’emporte au-delà.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric Van Hamme - dans Ce que j'écris.
commenter cet article

commentaires

SAM ELEON 08/05/2012 12:50


Ton poème, tes mots, le rythme, décrivent bien cette mise à mort radicale. Sans concessions !

Eric Van Hamme 10/05/2012 22:31



Thank you (je ne sais plus comment te remercier).


Remarque je pourrais aussi te le faire en suédois" tack så mycket " ce à quoi tu répondrais, par pure application des principes de politesse, " var så god " (ne regarde
pas les outils de traduction qui sont vraiment nuls).


Pour en revenir à ces quelques vers, j'ai tenté (a priori pas trop mal) de décrire une scène un peu irréelle (pour un occidental) d'une
immolation (un suicide) qui n'aurait peut-être pas déplu à Mishima... Bises





 



Sandrine Virbel 04/05/2012 13:35


Très joli envol, on te suit dans le bec du prédateur...


 


Bises, Sandrine

Eric Van Hamme 05/05/2012 09:47



Merci chère Sandrine,


la mort est un thème récurrent. Nous avons tous tendance à oublier cette évidence, à la cacher pour l'ignorer. Mais la vérité est bien celle-là : nous sommes mortels... La peur n'écarte aucun
danger mais il ne faut pas les ignorer pour autant...


Bises, 



Présentation

  • : Le blog d'Eric Van Hamme
  • Le blog d'Eric Van Hamme
  • : Partager ma passion pour l'écriture sous toutes ses formes. Vous faire connaître quelques coups de cœur de lecture. Confronter nos points de vue, tout simplement.
  • Contact

Recherche